Combien coûte réellement la création d’une entreprise les 2 premières années ?

 

Votre business plan est terminé et vous avez même peut-être déjà trouvé des clients pour votre future entreprise. Il ne vous reste plus qu’à choisir une structure et à l’enregistrer auprès du greffe.
Il y a un grand nombre de statuts différents que vous pouvez choisir pour votre entreprise. Chaque statut possède des avantages et des inconvénients. Dans ce dossier, nous allons voir le coût de création de l’entreprise selon chaque type de structure.
Nous allons diviser ces frais en trois catégories différentes. Tout d’abord, les frais préalables à la création d’entreprise. Ensuite, les frais liés à la création de l’entreprise et à ses formalités de création. Enfin, nous verrons les coûts nécessaires au démarrage de l’activité et à son maintient les deux premières années. Nous avons décidé de calculer ces coûts sur deux années, car pour certaines structures ces frais augmente sensiblement à la fin de la première année. Tous les prix de l’article sont exprimé en hors taxe.

Les frais nécessaires avant même la création

En fonction de votre activité ces frais vont varier sensiblement.
Il est recommandé, avant de se lancer dans la création de l’entreprise, de réaliser une étude de marché et un business plan. Si vous n’avez pas la capacité de réaliser ce travail par vous-même, cela peut vous coûter entre 1000 et 5000 €.
De même, si vous n’avez pas la fibre créative, il faudra que vous réalisiez vous-même tous les documents marketing et de communication comme par exemple des plaquettes ou un site Internet. La conception d’un site Internet est évaluée entre 1000 et 5000 € pour un site vitrine. Pour un site plus complexe (site ecommerce par exemple), cela peut monter jusqu’à 10 000 euros.
La création et l’impression de carte de visite coute entre 200 et 2000 euros en fonction des quantités et de la qualité désiré (pour la création du design ou pour la qualité d’impression).
Il faut également prévoir des frais pour enregistrer sa marque auprès de l’INPI (environ 250 €). Pour le dépôt d’un brevet, comptez entre 450 à 800 €.

Les frais liés aux formalités de création

Afin de faire immatriculer votre entreprise, il faut l’enregistrer auprès du greffe. Cela vous coûtera entre 25 euros pour une entreprise individuelle commerciale et entre 130 et 160 euros pour une entreprise individuelle artisanale (pour un artisan indépendant). L’enregistrement est gratuit pour les autoentrepreneurs.
Pour les sociétés EURL, SARL, SAS et SASU, les frais restent limités. Il faudra payer environ 80 € au centre de formalités des entreprises et environ 200 € si vous devez enregistrer l’entreprise au répertoire des métiers.
Pour une société anonyme, l’immatriculation coûtera entre 40 et 230 euros en fonction du type de société anonyme. Il ne faut pas non plus oublier la nécessité de constituer un capital. Cela est spécifique pour les SA et les SAS. Pour ce faire, il faut engager un commissaire aux apports. Celui ci vous sera facturé entre 500 et 3000 €.
Pour mieux vous protéger, il est conseillé de faire appel à un avocat pour la rédaction des statuts de l’entreprise. Cela vous coûtera entre 400 et 3500 € en fonction de la forme juridique et de la complexité des statuts.

La constitution d’une société commerciale, d’une société civile ou de certaines sociétés libérales, vous obligera à réaliser des annonces légales. Le coût de publication d’une annonce légale pour la création d’une société varie entre 80 et 250 € selon le type de société et le journal sur lequel vous publierez l’annonce.

Les coûts du démarrage et de fonctionnement de l’entreprise pour les deux premières années

Pour des petits entreprises ou des entreprises individuelles, il est possible d’immatriculer les sociétés à son domicile.
Pour les plus grosses structures, ou, si vous avez de nombreux employés, il faudra prévoir la location d’un local pour y exercer vos activités.
Pour les sociétés anonymes, il est obligatoire de désigner un commissaire aux comptes. Cela est également obligatoire pour la SARL, les EURL, et les SAS si vous dépassez un seuil de chiffre d’affaires de bilan ou de nombre de salariés. Vous trouverez plus d’informations sur le site du service public en suivant ce lien.https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31440

Si malheureusement, votre entreprise n’est pas viable et que vous devez la fermer, cela vous coûtera également de l’argent. Il faudra de nouveau publier une annonce légale. Il faudra aussi réaliser des démarches auprès du tribunal de commerce ou du greffe. Cela peut coûter entre 25 et 250 €.

La création d’une entreprise entraîne donc de nombreux frais que ce soit, à sa création ou au cours de sa vie. À moins que vous vouliez que votre responsabilité soit limitée, pour réduire les frais, il est conseillé de créer une petite structure. Cela vous permettra de fermer l’entreprise plus facilement si elle n’est pas rentable, ou de la transformer en une nouvelle structure si votre activité est florissante.